Carnet d’une rénovation durable : la mhd de la rue de Marcinelle a un toit

vendredi 22 novembre 2013, par Nadine

Share |
JPEG - 492.7 ko

Il y a un an, le Ministre du Logement posait la première pierre de la maison de l’habitat durable au n° 18 de la rue de Marcinelle à Charleroi. L’immeuble en rénovation, situé au cœur de la Ville Basse, appartient au Fonds du Logement qui va également y créer deux appartements pour familles nombreuses. C’est un chantier plutôt hors du commun qui est inauguré : celui d’une éco-rénovation étudiée selon les exigences du standard passif afin d’offrir un « espace-témoin » ainsi qu’un espace « tout court » dédié à la maison de l‘habitat durable.

Le niveau de performance énergétique a placé la barre haut avec un standard passif pour les locaux d’accueil et de séminaire et un niveau basse consommation pour les logement.étant. Le tout en respectant au maximum les enjeux de l’éco-construction

Le Fonds du Logement s’engage en effet depuis un certain temps dans la rénovation durable et n’en est pas à son coup d’essai.

Un autre aspect intéressant du projet est la possibilité d’offrir aux professionnels du bâtiment un chantier-école à visiter et découvrir au fur et à mesure des travaux.

Depuis octobre 2012, que s’est-il passé ? Beaucoup de choses évidemment. Plusieurs entreprises sont intervenues. La phase de démolition, pour laisser place au gros œuvre dès la fin avril 2013 (égouttage, dalle de sol, travaux de maçonnerie…).

JPEG - 11.2 ko

Le 4 juillet, les travaux de charpente ont débuté. Un lot pour le moins conséquent dans ce chantier au une grande partie des annexes est en ossature bois. Le chantier compte entre autres la réalisation d’une structure en spirale.

Les planchers, plateformes et toitures ont tour à tour pris place dès la rentrée de septembre et pendant le mois d’octobre.

Très régulièrement, des réunions de chantier rassemblent les différents corps de métiers autour de l’architecte. On y discute du planning, des difficultés rencontrées, des interventions diverses et, de temps en temps, de l’accès au chantier, rendu extrêmement pénible par les travaux du centre-ville et ses multiples déviations.

En ce début novembre, le charpentier et le couvreur apporteront la touche finale aux toitures de la partie annexe.

Une visite sera prochainement programmée pour assister au teste blower door du bâtiment.

Pour suivre le chantier RDV sur www.maisonhabitatdurable.be