La cité Jardin à Saint Vaast , une rénovation ambitieuse : 1. Origine du projet

jeudi 9 décembre 2010, par Nadine

Share |

1. ORIGINE ET OBJECTIFS DU PROJET

JPEG - 50.6 ko
Situation existante

La cité Jardin de Saint Vaast a vu le jour au milieu des années septante. Cet ensemble comprenait 159 appartements ainsi que plusieurs surfaces commerciales. Au fil des années, cette cité a connu un déclin progressif dont les origines sont diverses :

  • Concentration d’une population particulièrement précarisée sur le site. Fermeture progressive des commerces en raison d’un vandalisme galopant et d’une insécurité permanente…
  • Une conception urbanistique fermée sur elle-même accentuant un sentiment de « no man’s land » malgré la proximité du centre-ville et l’environnement verdoyant.
  • Des pathologies propres aux bâtiments de cette époque : isolation thermique totalement absente, humidité par infiltration…
JPEG - 76.7 ko
Situation existante 2

Avec ce déclin, le site a rapidement acquis une réputation désastreuse (surnommé « Chicago » dans la région) qui n’a fait, en l’absence de politiques volontaristes et d’investissements, qu’amplifier les problématiques décrites ci-avant.

Lors de la constitution du Programme Exceptionnel d’Investissement (PEI) en 2003, le « Foyer Louviérois » de l’époque a sollicité et obtenu, dans le cadre des déconstructions, les subsides visant à démolir purement et simplement cet ensemble.

Cette solution, pour le moins radicale, avait deux inconvénients majeurs :

  • Elle n’exploitait pas les potentialités du site
  • Elle n’offrait aucune perspective quant au devenir du site

En 2006, la nouvelle direction du « Foyer Louviérois » devenu entre temps Centr’Habitat a décidé, avec l’appui du Conseil d’administration, de s’adjoindre les services d’un bureau de consultance, la société AT OSBORNE, afin de revoir ce projet en utilisant les potentialités du site. Ce bureau de consultance assiste aujourd’hui encore Centr’Habitat dans l’élaboration des dossiers et le suivi des chantiers.

Les potentialités du site peuvent être résumées comme suit :

  • Son environnement unique dans un cadre verdoyant et à proximité du centre-ville.
  • La présence d’un immense parking souterrain
  • La liaison possible du site avec une ZACC communale à développer.
JPEG - 185.1 ko
Travaux de rénovation

L’analyse a conclu que l’option « démolition totale » n’était pas la plus rentable. Un bureau d’architecture a ensuite été désigné afin d’étudier un programme visant essentiellement à réhabiliter le site. Ce bureau est une association composée des Bureaux Marcel Baratucci, PEC, O&R et AWP

Le groupe de travail constitué des auteurs de projet désignés, du bureau de consultance et de Centr’Habitat ont, après plusieurs mois de travail, décidé que la réhabilitation du site devrait impérativement répondre aux objectifs suivants  :

  • Dédensification  : celle-ci est réalisée en veillant non seulement à réduire le nombre de logements mais également en assurant une haute mixité sociale sur le site (logements sociaux, moyens, adaptés aux personnes à mobilité réduite, libres, commerces)
  • « Résidentialisation » : L’urbanisation des lieux est prévue de manière à ne plus avoir ce sentiment d’enfermement caractéristique du site. L’objectif étant de faire en sorte que chaque immeuble créé ou rénové puisse disposer d’une identité et d’une architecture unique de manière à ce qu’il puisse faire l’objet d’une appropriation par les occupants.
  • Création d’aménagements urbains réservés aux piétons. L’objectif étant de générer plus de cohésion sociale (activités associatives sur la place) et d’activités commerciales par la création de commerces de proximité (totalement absente actuellement).
  • Création d’un éco-quartier. Cet objectif ambitieux est matérialisé de différentes manières. Tout d’abord, la réhabilitation des immeubles conservés est prévue en réduisant drastiquement les déperditions   énergétiques (isolation) et en intégrant les techniques les plus actuelles permettant de réduire les charges et d’augmenter le confort des occupants. Par ailleurs, la volonté était de créer un signal fort, au niveau de l’approche énergétique, lequel est matérialisé par la création d’un immeuble de 8 niveaux comprenant 35 appartements entièrement passifs (réalisation unique en Belgique à ce jour).

Situation projetée

  • Maintien des partenaires sociaux à proximité du site. Avec la fermeture des différents commerces installés sur le site au fil des années, ces espaces dits « commerciaux » ont progressivement été occupés par différents partenaires sociaux (Régie de quartier, CPAS, ludothèque, atelier « vélo »…). Tout comme les logements, ces locaux ont souffert d’un manque d’investissement. Malgré des conditions de salubrité souvent précaires, ces partenaires ont toujours œuvré pour le bien d’une population locale particulièrement fragilisée. La démolition programmée des locaux occupés par les partenaires dans le cadre de la réhabilitation imposait leur départ. En concertation avec Centr’Habitat, une solution a pu être trouvée afin de maintenir ces indispensables activités sociales à proximité du site. Des investissements ont été consentis par Centr’Habitat afin de rénover spécifiquement 6 appartements situés à la rue des Briqueteries afin d’y accueillir les activités des différents partenaires.

Lire la suite :

La cité Jardin à Saint Vaast , une rénovation ambitieuse : 2. Avancement du projet

La cité Jardin à Saint Vaast , une rénovation ambitieuse : 3. Particularités et financement du projet




Vous êtes une collectivités et souhaitez témoigner : Formulaire en ligne.



Documents joints