Transformation d’une écurie, en pierre bleue et brique, en habitat à Soignies (4/5)

lundi 19 décembre 2011, par Nadine

Share |

Aménagement du rez-de-chaussée - Partie 2 : Le plancher

Le sol des écuries était à l’origine tout simplement en terre battue. La solution adoptée est la suivante :

JPEG - 75.5 ko
Caissons de bois du gîtage
  • Ajout de sable stabilisé (mélange de ciment et de sable) pour retrouver une planéité tout en ayant un support relativement indéformable.
  • Application de feuilles de plastique (coupure de la remontée capillaire des eaux du sous-sol).
  • Montage d’un gitage en bois en caissons et isolation en billes de liège sur +/- 13 cm entre les gîtes.
  • Réalisation d’un plancher « fait maison ».
JPEG - 51.4 ko
Panneau de récupération

Particularité : le plancher a été placé sans colle ni vis apparente. Les planches de chêne, qui sont de la récupération (rebut de vente de planchers en chêne, à cause de défauts), ont été recoupées pour écarter les trop gros défauts. Elles ont ensuite été vissées par l’arrière sur un panneau en bois de récupération. Les panneaux sont ensuite eux-mêmes fixés au sol.

JPEG - 51.7 ko
Raccord entre 2 panneaux

Entre les panneaux, des réglettes perpendiculaires aux planches fixées de façon invisible permettent de lier les panneaux et d’ajuster les raccords. Les seules fixations apparentes sont dans ces réglettes. À terme, des petites dalles (également de récup.) seront intégrées dans ces réglettes.

À noter que les billes de liège sont performantes en termes d’isolation (3 x plus que le « chaux-chanvre ») et résistent à l’humidité (hydrophobe et non capillaire) et à l’écrasement.

Lire la suite :

Présentation du projet

Aménagement de l’étage

Rez-de-chaussée : Assainissement et isolation des murs

Rez-de-chaussée : Voussettes plafond et chauffage